Le collègue

Le collègue

Un doux sourire est apparu devant moi, pendant un instant je n’ai pas su dire quoi que ce soit, comme elle était belle. Je m’appelle Hans, bienvenue. Après avoir été présentée aux autres collègues, elle m’est tombée dessus à la réception. Je l’ai bien regardée parce que ça en valait la peine. Elle avait les cheveux blonds et sous son chemisier, la forme de ses seins était clairement visible. Toute la journée, je pouvais à peine travailler. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à Angelie. Dans mon imagination, je l’ai emmenée aux archives où je lui donnerais un bon service. Mais oui, cela restera avec la fantaisie, me suis-je dit. Je suis assez timide et je n’ose pas demander à une fille de sortir, encore moins de la baiser spontanément. À la fin de la journée de travail, Angelie m’a demandé ce que j’allais faire ce soir-là. Il faisait plutôt chaud ce jour-là et j’avais peut-être envie d’aller à la plage avec elle. Eh bien, je l’ai fait. Viendrez-vous me chercher à 7 heures, a-t-elle demandé, et bien sûr j’ai spontanément dit oui. Je lui ai téléphoné à 7 heures exactement. J’étais très nerveux, car je ne sors pas souvent avec une fille. Angelie a ouvert la porte et a regardé encore mieux qu’au bureau. Tu as apporté ton maillot de bain ? Elle m’a demandé. Nous partons tout de suite ou il sera trop tard. Une demi-heure plus tard, nous sommes arrivés à la plage. Il y avait moins de monde que je ne le pensais. Nous avions déjà mis nos maillots de bain et en quelques minutes nous étions dans l’eau. J’ai vu les gouttes d’eau sur son beau corps et je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir une bite bien raide. Heureusement, elle ne pouvait pas le voir car cette partie de mon corps était sous l’eau. Apparemment, j’ai remarqué que je regardais son corps parce que soudain, elle souriait : est-ce que tu aimes tant que ça mes seins ? Je me suis choqué pourri et j’ai pris une couleur rouge. Oh, regardez ça, un petit garçon timide, elle a encore ce joli sourire sur le visage. Ma bite était encore dure comme un roc et soudain j’ai senti sa main dans mon maillot de bain. C’est ce que j’ai cru entendre Angelie quand elle a senti ma bite raide. Tu es devenu très excité par mon corps. Je ne savais pas quoi dire, mais j’aimais beaucoup le fait qu’elle me tenait la bite avec sa main. Soudain, je l’ai saisie par ses cheveux blonds et je lui ai fait un gros baiser avec la langue. Après 5 minutes de baisers, Angelie a suggéré de retourner à la plage. Entre-temps, elle avait lâché ma bite et était revenue à la nage rapidement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*